Site de Michèle et d'Hilaire Michèle et Hilaire espèrent
votre visite...
Site de Michèle et d'Hilaire
Vous êtes ici :  Accueil
Bienvenue en Côtes d'Armor Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Webmaster   
01-06-2008

Location d'un gîte à Plurien & de chambres à Pléneuf Le Val André

Dernière nouvelle : Le SPA Marin est ouvert depuis 2013 à Pléneuf Val André. Pour les détails, vous pouvez cliquer sur le menu SPA Marin de la page d'accueil.

Pour votre séjour Michèle et Hilaire Desclos vous proposent des chambres à Pléneuf le Val André, un gîte de très bon confort classé 3 épis, situé à Plurien entre mer et campagne à 4km du centre d'Erquy ou des Sables d'Or les Pins. L'animation musicale du site est assurée par Ylric Illians et si vous souhaitez prolonger votre plaisir : acheter son album "Toutes les mers du monde".

La Côte d’Emeraude révèle un paysage pour le moins ambivalent. A l’ouest, le Cap Fréhel marque une rupture tranquille/douce dans le panorama armoricain. A l’Est, la côte s’évase progressivement vers Cancale et la baie du Mont-Saint-Michel, ouvrant ainsi sur les plus imposants marnages d’Europe.

Implantée à mi-distance entre ces deux « frontières », se dresse Saint-Malo, havre historique des grands découvreurs. La Cité Corsaire a bâti sa réputation au fil des siècles grâce à la “guerre de course” et au commerce maritime. Une filiation que l’on retrouve lors de manifestations emblématiques comme la Tall Ship Race ou la Route du Rhum


Il suffit de traverser la Rance pour changer d’univers. Face à Saint-Malo l’industrieuse, Dinard a su conserver et cultiver le charme nostalgique des villas de bord de mer, des cabines de bains et des yachts clubs. L’exemple de Dinard a essaimé. Aux alentours, on trouve des stations balnéaires plus modestes mais dont les charmes ne sauraient laisser indifférent. Lancieux, Saint Briac, Saint Lunaire, Saint-Cast-Le Guildo, toutes ont gardé une empreinte familiale où l’aventure se trouve parfois à quelques encablures de la plage.

Sur la côte de Goëlo on dit que la mer a signé un pacte d'amour avec la terre. Et depuis ce jour, au rythme des marées, la mer remonte profondément à l'intérieur des terres, plongeant l'armor (la mer) dans l'argoat (la terre). Terre et mer, tantôt se disputent, tantôt se jurent fidélité, et les lumières, comme pour saluer leur passion, édifient des paysages toujours changeants.

Partagée entre mer et rivière, la côte de Goëlo s’étend sur une trentaine de communes réparties entre Saint-Brieuc, Paimpol et l’île de Bréhat. Elle sépare le pays gallo du pays bretonnant et fut organisée au Ve siècle par des communautés originaires du Devon anglais.




Au milieu du XIXe siècle, Saint-Quay-Portrieux, petit village de pêcheurs, devient le lieu de villégiature des riches familles guingampaises qui s’y rendent pour raisons médicales. Quelques décennies plus tard, Saint-Quay-Portrieux se transforme en une véritable station balnéaire. L’exemple malouin a en effet essaimé, incitant d’autres villages à la transformation. Les parisiens découvrent le charme des « Côtes-du-Nord » avec l’essor du chemin de fer, mais aussi grâce à des écrivains comme Pierre Loti ou des peintres tel Eugène Boudin. Ne pouvait-on pas lire dans La Bretagne touristique, un des premier guide, « […] Bréhat est vraiment l’ile de Beauté de la côte du nord de Bretagne, le séjour préféré des peintres et des rêveurs.»

Depuis, « Les Côtes-du-Nord » sont devenues « Les Côtes d’Armor » (1990). Paimpol, Bréhat ou Saint-Quay-Portrieux sont toujours aussi attirantes. D’autres stations balnéaires ont émergé comme Plouha ou Binic, un sympathique petit port sis à l’embouchure de l’Ic et devenu le rendez-vous préféré des briochins.

Plus grande façade maritime française, la péninsule bretonne offre une diversité de paysages étonnante. Chaque portion de littoral possède une identité qui lui est propre, subtil mariage entre couleurs et formes des roches et de la mer.

Mer transparente hésitant entre bleu et vert, roche d’un rose orangé chaleureux ou encore présence de mégalithes, ont inspiré leurs noms poétiques et pleins de promesses à ces franges côtières, dont chacune incarne avec talent une facette originale du littoral breton.

Dernière mise à jour : ( 23-05-2015 )
 

Visiteurs

Visiteurs

Qui est en ligne

MediaMp3

Horloge de marée